Douane et immigration
DataVision

Douane et immigration
Publié le par
Dernière Mise à Jour le
Classé dans
Infos Pratiques
Aucun Commentaire

Arrivée à New York

A JFK, après une plus ou moins longue attente dans des files en accordéon, un agent vous indique un numéro de guichet où vous ferez la queue derrière la ligne. Lorsque votre tour arrive, si vous êtes en couple ou famille tous le monde passe en même temps mais à la file, il vous sera demandé l’objectif de votre voyage (affaires ou loisirs), éventuellement si c’est votre premier séjour sur le sol américain et la durée de votre séjour. Vos empreintes seront enregistrées: d’abord vos quatre doigts de l’index à l’auriculaire, puis le pouce, et cela pour les deux mains. Enfin la petite webcam au-dessus du guichet vous prendra en photographie. Ne pas parler anglais n’est pas gênant, ils sont patients et compréhensifs, loin de l’image terrible que vous pouvez en avoir.

L’ESTA que vous avez fait avant de partir ne vous sera pas demandé, il est enregistrée dans leurs systèmes. Le contrôle d’identité se fait avec votre passeport, les données apparaissant alors sur l’écran de l’agent. Imprimer votre ESTA ne sert qu’à vous rassurer, parce que si l’ordinateur dit non, vous ne passerez pas, quels que soient les documents que vous présenterez.

Retour en France.

Vous pouvez rapporter jusqu’à 430 euros par adulte, la douane se basant sur les factures en dollars et convertissant en euros si besoin. Sans factures, c’est le prix en euros qui sera retenu.

Ne prenez pas les douaniers pour des idiots, ils connaissent la chanson mieux que vous et contrôlent des bagages tous les jours. Le principal est de toujours rester calme et courtois, vous connaissez vos droits, respectez-les ou acceptez de perdre si vous tenter de tricher !

Quelques trucs pour éviter les mauvaises surprises :

  • Enlever les étiquettes des vêtements et se débarrasser des preuves d’achats. Partez léger et portez les vêtements que vous achèterez pendant votre séjour. Mélangés au linge sale, il sera difficile de vous dire quoi que ce soit.
  • Pour le matériel jetez les emballages et envoyez-vous les modes d’emploi par courrier.
  • Gardez une pile de factures dans le respect des 430 euros par adulte autorisés, et dites clairement que oui, vous avez fait des achats : à New York, tout le monde en fait !

Sachez qu’il n’existe pas de d’équipement standard pour les touristes, il faut donc obligatoirement avoir les factures de tout son équipement photo, vidéo ou autre pour passer la douane. Sans déclaration, le risque est de payer 3% du prix du matériel en plus de la TVA française en vigueur, le tout en euros et au cours de change du mercredi précédent! Avec en sus une éventuelle amende si on a répondu n’avoir rien avoir à déclarer à la question rituelle…

Une suggestion ? Une erreur à signaler ?
 (+1) Voter pour cet article.
Vous aimez cet article ? Partagez-le avec vos amis !

Les Commentaires sont fermés.